Heres What Happened Today Friday

first_img Get our daily news round up: By Cliodhna Russell Here’s What Happened Today: Friday Political turmoil over Maurice McCabe whistleblowing smear, Dublin Bus ballot for strike and temperatures reaching -3 this weekend, it’s the Evening Fix. Source: TheGreenerDream” title=””>Source: TheGreenerDream” title=””>Source: TheGreenerDream” title=””>Source: TheGreenerDream” title=””>Source: TheGreenerDream” title=””>Source: TheGreenerDream” title=””>Source: TheGreenerDream” title=””> Feb 10th 2017, 9:01 PM Short URL Share2 Tweet Email Previous 1 / 7Next NEED TO CATCH up? TheJournal.ie brings you a round-up of today’s news.IRELAND Source: Laura HuttonPolitical turmoil is unfolding over the Maurice McCabe whistleblowing smears and pressure is increasing on government ministers and Tusla over who knew what.The NBRU says it has no choice but to ballot its members at Dublin Bus for strike action.A new report shows house price growth in Dublin “unexpectedly slowed” in December, bucking the trend of accelerating price growth throughout 2016.An Bord Pleanála is overturning the decision by South Dublin County Council to grant permission for an expansion and new skating and multi-use event venue at Liffey Valley shopping centre.Two men have been arrested after drugs believed to be destined for the Galway “rag week” market were seized by gardaí.Trinity College Dublin has been announced as the only Irish university to make it into the world’s top 150 this year.The cold mornings are set to continue into the weekend with temperatures dropping to below zero tonight leading to severe frost and icy patches.Former president Mary Robinson has said that it was a mistake to leave her role as President early to take up the position of United Nations High Commissioner for Human Rights.Irish astronomy fans will be treated to a rare eclipse of the moon just after midnight tonight.INTERNATIONAL Source: Stefan Pilipa#US: Experts say Donald Trump has “come to his senses” after a friendly phone call with China.#UK: A huge amount of cocaine has washed up on two beaches in England.#FRANCE: A 16-year-old girl is among four people arrested for allegedly plotting a terrorist attack in France.#FOUND: A 39-year-old Canadian man who disappeared in 2012 has been found safe and sound near the Amazon jungle in Brazil.PARTING SHOTThe people of Ballaghaderreen have begun to prepare for the arrival of Syrian refugees to their local town – by building a ‘wall of welcome’. http://jrnl.ie/3233981 10,965 Views Welcome Art Friday 10 Feb 2017, 9:01 PM Previous 8 Comments Next Welcome Art Source: TheGreenerDreamWelcome Art Source: TheGreenerDreamWelcome ArtSource: TheGreenerDreamWelcome Art Source: TheGreenerDreamWelcome ArtSource: TheGreenerDreamWelcome Art Source: TheGreenerDreamWelcome Art Source: TheGreenerDream Tweet thisShare on FacebookEmail this articlelast_img read more

We want people to know whats going on Why Venezuelans will be

first_img Short URL Saturday 15 Apr 2017, 7:30 AM ‘We want people to know what’s going on’ – Why Venezuelans will be protesting in Dublin today Around 2,000 Venezuelans live in Dublin. Apr 15th 2017, 7:30 AM Share Tweet Email1 Image: Ariana Cubillos “The government go on TV and pretend nothing is wrong. Some people think you have to support the leader no matter what, but people are dying in the streets.“Everywhere is crazy.”Concern A demonstrator kicks a teargas canister towards Bolivarian National Guard soldiers during an anti-government protest in Caracas, Venezuela. Source: AP/PA ImagesThe next major organised rallies called by opposition leaders are set for Wednesday next week.That is expected to be the next big showdown in an increasingly fraught crisis that has raised international concerns for Venezuela’s stability.The opposition is demanding the authorities set a date for postponed regional elections.It is also furious over moves to limit the powers of the legislature and ban senior opposition leader Henrique Capriles from politics.Those moves have raised international condemnation including from the United States and the European Union.Maduro has resisted opposition efforts to hold a referendum on removing him, vowing to continue the “socialist revolution” launched by his late predecessor Hugo Chavez.Maduro says the economic crisis is the result of what he calls a US-backed capitalist conspiracy.With AFP reportingRead: When a coup is not a coup: Venezuela is edging closer to a full-on democratic catastrophe Image: Ariana Cubilloscenter_img 41 Comments By Paul Hosford ON THURSDAY, CLASHES erupted between police and protesters rallying against the Venezuelan government, after officials said a fifth person died from being shot during earlier unrest.Socialist President Nicolas Maduro is fighting off efforts to oust him as Venezuela, once a booming oil exporting nation, struggles with shortages of food and medicine.Dozens of people have been injured and more than 100 arrested over the past week in clashes in various cities, according to authorities.Here in Dublin, a solidarity protest will take place today in Smithfield at 2pm in support of those protest.Organiser Betzy Median told TheJournal.ie that the situation is “a mess”.“There’s no food, there’s no medicine, but the government are trying to hide it.”Dublin has a small Venezuelan community, but no embassy here, with around 2,000 living in and around the capital. In total, it’s estimated around 7,000 Venezuelans call Ireland home.While many Irish people assume the oil-rich country is functioning well, Betzy says that the situation is more complicated.It’s not just that people with money want socialism ended. It might have started like that for some people, but the government started buying media and starting massive projects that weren’t finished. There are more than 100 political opposition in jail. They’re now calling them the rebellion, not the opposition. http://jrnl.ie/3341202 15,468 Views Tweet thisShare on FacebookEmail this articlelast_img read more

Its a no DUP statement means Brexit deal less likely to pass

first_imgIt’s a ‘no’: DUP statement means Brexit deal less likely to pass in House of Commons tonight A second vote on May’s Brexit deal is to take place later today. There are 650 seats in the House of Commons; Theresa May needs 320 votes to pass her deal tonight. If the deal fails again this evening, parliament will vote on a no-deal Brexit tomorrow, or an extension to Article 50 on Thursday which could delay Brexit if the EU is amenable. The DUP’s statement in full reads: “The Prime Minister set out a clear objective for legally binding change which would command a majority in the House of Commons in line with the Brady amendment.  We recognise that the Prime Minister has made limited progress in her discussions with the European Union.  “Having carefully considered the published material as well as measuring what has been achieved against our own fundamental tests, namely the impact of the backstop on the constitutional and economic integrity of the Union of the United Kingdom, it is clear that the risks remain that the UK would be unable to lawfully exit the backstop were it to be activated.“The Attorney General’s legal advice is clear in his last paragraph “the legal risk remains unchanged that if through no such demonstrable failure of either party, but simply because of intractable differences, that situation does arise, the United Kingdom would have, at least while the fundamental circumstances remained the same, no internationally lawful means of exiting the protocol’s arrangements, save by agreement.”We want to see a deal which works for every part of the United Kingdom.  We will support the right deal which respects the referendum result and Northern Ireland’s place as an integral part of the United Kingdom.“The European Union has been intransigent. It is possible to reach a sensible deal which works for the United Kingdom and the European Union but it will require all sides to be reasonable and in deal making mode.”The European Research Group (or the ERG), made up of hardline-Tory Brexiteers – has also advised its 110 members not to support the government’s motion, describing the new assurances as offering only “faint and remote prospects of escaping” from the backstop.The House of Commons is due to vote on May’s Withdrawal Agreement at 7pm. Related Read 58,368 Views By Gráinne Ní Aodha 105 Comments Share1269 Tweet Email1 https://jrnl.ie/4536984 Tweet thisShare on FacebookEmail this article Source: Arlene Foster/Twitter Short URLcenter_img Latest ⬇️ pic.twitter.com/YLmnPcEI24— Arlene Foster (@DUPleader) March 12, 2019 Image: Dominic Lipinski 12.03.19 Deal in jeopardy as UK’s Attorney General says there is still a legal risk of being trapped in backstop Mar 12th 2019, 2:16 PM DUP deputy leader Nigel Dodds and DUP Leader Arlene Foster in Downing Street. Image: Dominic Lipinski Tuesday 12 Mar 2019, 2:16 PM However in our view sufficient progress has not been achieved at this time. DUP deputy leader Nigel Dodds and DUP Leader Arlene Foster in Downing Street. THE DUP HAS said that it cannot support Prime Minister Theresa May’s latest Brexit deal tonight, making it less likely that the Withdrawal Agreement will pass in the House of Commons. MPs are due to vote once again on the Brexit deal, in the wake of last-minute measures announced last night by May and President of the European Commission Jean-Claude Juncker.However, advice from attorney general Geoffrey Cox published this morning put hopes of the deal passing in doubt. Deputy leader and MP, Nigel Dodds tweeted the party’s current position, adding: “Sufficient progress has NOT been achieved at this time.”However, the party added that it does want to back an agreement but does not believe May’s deal passes its “fundamental tests” on the “constitutional and economic integrity” of the Union.  As the clock ticks down, get all the best Brexit news and analysis in your inbox:last_img read more

Top honour for NK Journalist

first_imgNeos Kosmos English edition journalist Helen Velissaris won the Multicultural Media Award for Best Feature article this week for the article The Mickey Mouse Club, published last year.Fresh out of university, the feature article was written in Helen’s first three months working at Neos Kosmos proving to all that true talent comes natural to this wordsmith. In the article, the 22-year-old tackled the issue of schizophrenia and was awarded for her piece due to her sensitivity, empathy and the ability to raise awareness of this mental illness in the Greek community. “It was a topic I was fascinated with,” says Helen on the issue, “one that I knew had a stigma in the Greek community so it ignited a passion in me to pursue it and give it the awareness it deserves but with the sensitivity it needed. Winning the award came as a complete shock to Helen, and I can say without a shadow of a doubt being in the office when she received the good news.“I was rapt, very proud and shocked all at the same time,” she says when she was notified.“I didn’t expect to win because I’m young and haven’t lived in the media industry for so long.”Helen joins an elite league of winners in journalism and at such a young age in her first year in journalism this is an accomplishment that belies her age. But also is amongst three Greek Australian journalists who were awarded for their work on Monday night. Gerry Georgatos took out the three awards: Multicultural Journalist of the Year; Coverage of Indigenous Affairs and Investigative Reporting as well as Steve Giannakouras, who won the award for Online Coverage of Multicultural Community Affairs. In his speech on the night, Shaoquett Moselmane, chair of the MMA’s summed up Helen’s role to the wider Greek community, and all multicultural journalists when he said; “for it is our multicultural journalists who bring communities together and break down social and cultural barriers.“You inform, you inspire, you involve and you integrate.”A talented lady, a brilliant journalist – from all of us here at Neos Kosmos, and from everyone in the wider Greek Australian community, we say congratulations Helen. Facebook Twitter: @NeosKosmos Instagramlast_img read more

Multicultural minister under fire

first_img Facebook Twitter: @NeosKosmos Instagram New Assistant Multicultural Affairs Minister Zed Seselja says he’s softened his stance on changes to the Racial Discrimination Act, with Labor claiming his previous stance on changes to the legislation makes him an odd fit for the multicultural portfolio.Last year Senator Seselja supported a Family First bill that argued to remove the words “offend” and “insult” from section 18C of the Act, after the government in 2014 bowed to pressure from Greek and other ethnic community leaders to leave the legislation as is.“Under the Racial Discrimination Act we have a completely subjective test applying to anyone identifying with a particular ethnicity or nationality − a ‘hurt feelings’ test,” Senator Seselja said at the time.The government backed down on changing the legislation after more than 200 multicultural and ethnic communities across Australia expressed their concerns over the proposed changes.In 2014, in support of the changes, Attorney General George Brandis said people had “a right to be bigots”.Senator Seselja, who was appointed to the Coalition Cabinet this week as new assistant minister for social services and multicultural affairs, told reporters he would support the government’s policy.“Obviously the government has a position on it, so as part of the government I will pursue that,” he said.Meanwhile, Labor has expressed criticism of his appointment. ALP senator Katy Gallagher said Senator Seselja’s views were out of touch with the community.“It is extremely alarming that one of the few people who wants to water down these protections against racist hate speech has been appointed to this portfolio,” she said.Labor deputy leader Tanya Plibersek has also criticised the appointment, saying the ACT senator wished to amend the Racial Discrimination Act to allow the denigration of people on the basis of race.Senator Seselja, who is of Croatian heritage, said despite heightened debate this week over immigration policy, fuelled by comments from TV celebrity Sonia Kruger asking for a ban on Muslim immigration, he was optimistic about Australia’s future as a harmonious multicultural society.“Of course there are always some dark sentiments in our community, we know that no society is perfect − there are people on the fringes who either wish to do people harm or have views that most of us would find abhorrent, but I take a far more optimistic view of where we are as a nation,” he said.last_img read more

Pyrros Dimas Syriza made me leave Greece

first_img Facebook Twitter: @NeosKosmos Instagram Olympic weightlifting champion and former MP Pyrros Dimas gave an interview to a sports-themed radio station in Athens and blamed the government for his decision to seek employment in the US. “From the moment Syriza came to power, they cut 55 per cent from the Greek federation,” Dimas said, explaining that this all but prevented new talent from emerging and taking part in international athletic competitions. The Olympian pointed out that only the Weightlifting Federation was affected by funding cuts, attributing this to his own voluntary involvement. “It was like they were telling me to pack up and leave,” said Dimas, who now lives and works in the US as a weightlifting adviser. “Syriza essentially sent me away. It was a political decision,” he said.Dimitris Papadimoulis, a Syriza member of the European Parliament, dismissed the claim by Dimas saying in a tweet that he “more likely found a better job in the US, rather than was booted out” and attributed the funding cuts to the doping scandals which had put the federation to shame.last_img read more

Naxos fishermen catch a giant tuna fish in the Aegean

first_imgGreek fishermen on Naxos caught a giant tuna fish, the biggest to be seen in the Aegean in recent years. They proudly hung the fish onto the mast of their boat at Naxos port.Naxospress.gr reports that the residents of Naxos were amazed by the size of the tuna and gathered to the fishing boat owned by the Makarounas brothers, fishermen from the island of Kalymnos.The Makarounas brothers are known for their great skills as fishermen and their reputation goes beyond the borders of Greece.READ MORE: Photo of two cats enjoying the sunset on Naxos goes viral The tuna weighs 288 kilos and is 2.74 metres long. The tuna may have impressed residents, however bluefin tuna has red meat and can reach as much as 450 kilos in weight. Facebook Twitter: @NeosKosmos Instagramlast_img

Twitter premier message envoyé depuis lespace

first_imgTwitter : premier message envoyé depuis l’espaceL’astronaute Timothy J. Creamer, alias Astro TJ, a posté vendredi le tout premier message venu de l’espace à la communauté Twitter, en direct de la station spatiale internationale.”Salut Twitterverse! Nous sommes en direct depuis l’ISS voici le premier tweet de l’espace! 🙂 A bientôt, envoyez vos questions!”. Cette phrase pourtant simple a été rendue possible grâce à l’amélioration du système informatique de la station spatiale permettant une connexion personnelle des astronautes à internet. Auparavant, ces derniers devaient délivrer leur message par courrier électronique, c’est ensuite sur Terre qu’on se chargeait de les publier sur Twitter.À lire aussiSpaceX : un satellite d’Elon Musk manque d’entrer en collision avec un satellite de l’ESADéjà plus de 25.000 personnes suivent cette discussion en ligne, ils apprennent par exemple que la station effectue 16 rotations par jour autour de la Terre, que les membres de l’équipage parlent l’anglais et le russe ou encore qu’ils se nourrissent d’aliments réhydratés. Les astronautes vont donc désormais pouvoir établir des communications privées de meilleure qualité durant leurs longues missions. Le 27 janvier 2010 à 10:56 • Emmanuel Perrinlast_img read more

Toshiba dévoile son Dynabook premier PC portable capable de lire les Bluray

first_imgToshiba dévoile son Dynabook, premier PC portable capable de lire les Blu-ray en 3DJapon – S’il existe encore peu de films et donc de Blu-ray en trois dimensions, Toshiba a décidé de miser sur le cinéma en relief et vient de présenter le Dynabook TX/98MBL, un ordinateur portable compatible avec les contenus en 3D.Cet ordinateur de la gamme Satellite se base sur la solution 3D Vision de nVidia pour permettre la lecture des disques Blu-ray 3D. Doté d’un écran 15 pouces, le Dynabook est équipé d’une puce graphique GeForce GTS 350M et sera vendu avec les lunettes actives et leur récepteur infrarouge. En ce qui concerne l’audio, il sera équipé d’un système de haut-parleurs Harman Kardon.À lire aussiArchéologie : le vrai visage de Cléopâtre reconstitué en 3DLe PC embarque par ailleurs une puce Core i7-740QM d’Intel, 4 Go de mémoire vive, un graveur Blu-Ray et un disque dur de 640 Go. C’est à la fin du mois de juillet que sa sortie est prévue au Japon. Le Dynabook devrait être vendu 2.300 euros environ.Et en attendant l’arrivée des films en 3D, Toshiba souligne que le premier PC portable Blu-ray 3D ready permettra “aux joueurs de s’immerger complètement dans l’impressionnant univers 3D de leurs jeux, en majorité compatibles avec cette technologie”.Le 9 juin 2010 à 16:30 • Emmanuel Perrinlast_img read more

Internet au sommet de lEverest

first_imgInternet au sommet de l’EverestGrâce à un nouveau réseau de téléphonie à haut débit installé dans la région népalaise de l’Everest, les alpinistes vont pouvoir passer des appels vidéo et surfer sur Internet depuis le sommet le plus haut du monde. La station télécoms de technologie 3G se trouve à une altitude de 5.200 mètres. Elle a été installée par Ncell, une filiale du géant suédois de la téléphonie TeliaSonera.Son directeur au Nepal a annoncé aujourd’hui avoir “réussi à passer l’appel en vidéo le plus haut du monde depuis le camp de base du mont Everest. La couverture du réseau va atteindre [son] sommet”. Celui-ci se trouve à 8.848 mètres d’altitude. Jusqu’à présent il dépendait d’une couverture téléphonique par satellite aléatoire et coûteuse, installée par China Mobile en 2007.Au total, huit stations 3G ont été installées dans la région, dont quatre seront alimentées à l’énergie solaire. Elles permettront aux alpinistes de rester en contact avec leurs organisateurs d’expédition et leur famille. Ces installations seront également utiles en cas d’accident.Environ 3.000 personnes ont gravi le sommet de l’Everest depuis la première ascension en 1953. Le 29 octobre 2010 à 17:14 • Emmanuel Perrinlast_img read more

OGM les obligations de la Commission européenne modifiées

first_imgOGM : les obligations de la Commission européenne modifiéesDepuis ce mardi, la Commission européenne n’est plus dans l’obligation d’autoriser la culture et la commercialisation des organismes génétiquement modifiés en cas d’impossibilité pour les 27 à trouver un accord. De nouvelles règles concernant ce processus viennent en effet d’entrer en vigueur. Jusqu’à présent, la Commission européenne était contrainte d’autoriser la culture et la commercialisation des OGM lorsque l’Efsa avait rendu un avis favorable, et que les Etats membres de l’UE n’avaient pu parvenir à une majorité. La Commission risquait alors si elle ne se pliait pas à cette obligation, d’être poursuivie devant la Cour européenne de justice pour carence, ou pour manquement aux obligations internationales de l’UE.À lire aussiCet homme a fabriqué un Jurassic Park miniature pour sa tortueDepuis ce mardi 1er mars, cette obligation n’existe plus, rapporte le site de la RTBF. Désormais, Bruxelles peut faire le choix de valider un projet en cas d’absence d’accord au sein de 27. Mais la Commission n’est plus contrainte de le faire. Le président de la Commission, José Manuel Barroso, ne pourra alors plus faire prévaloir cette obligation, et les décisions qu’il prendra en matière d’OGM deviendront des décisions politiques.A ce jour, seuls deux organismes génétiquement modifiés sont autorisés à la culture dans l’Union européenne : le maïs 810 du géant américain Monsanto et la pomme de terre Amflora de l’allemand BASF. Des cultures qui s’étendent aujourd’hui sur un peu plus de 100.000 hectares. Mais quinze autres OGM, en grande majorité des maïs, ont soumis des demandes d’autorisation, bloquées par les divergences qui opposent les pays membres.Le 1 mars 2011 à 16:03 • Emmanuel Perrinlast_img read more

NASA les navettes finiront dans quatre musées des EtatsUnis

first_imgNASA : les navettes finiront dans quatre musées des Etats-UnisHier, la NASA a révélé le nom des musées où ses navettes spatiales prendront prochainement leur retraite. Les quatre sont situés dans différentes villes des États-Unis.Ce n’est plus un secret : les navettes spatiales de la NASA vont prochainement intégrer la collection de plusieurs musées américains. Hier, le patron de l’agence spatiale Charles Bolden a révélé en détail les noms des institutions qui accueilleront Discovery, Endeavour, Enterprise et Atlantis dans les prochains mois.Au total, près de 21 musées étaient candidats mais seuls quatre ont été retenus pour héberger une des navettes. Les autres recevront probablement des pièces des orbiteurs et d’autres reliques du programme. Ainsi, comme prévu c’est le musée national de l’Air et de l’Espace de Washington qui accueillera Discovery, la plus ancienne des navettes qui a effectué son ultime voyage en février dernier. Plus précisément, elle sera installée dans l’annexe du musée le Steven Udvar-Hazy Center situé près de l’aéroport international de Dulles où trônait déjà l’engin Enterprise. N’ayant jamais volé en orbite mais seulement dans l’atmosphère, ce véhicule expérimental sera donc prochainement transféré à l’Intrepid Sea, Air and Space Museum de New York pour laisser place à la navette.En ce qui concerne Atlantis, dernière navette à voler fin juin, celle-ci rejoindra le Centre des visiteurs du Centre spatial Kennedy en Floride tandis que Endeavour dont le vol ultime vers l’ISS est prévu fin avril, se retrouvera au California Science Center à Los Angeles en Californie, comme le rapporte l’AFP. “Ce fut une décision difficile. Ces institutions ont été retenues en raison de leurs capacités à préserver les objets spatiaux et d’offrir un accès exceptionnel aux visiteurs américains et internationaux” a indiqué Charles Bolden lors d’une cérémonie au Centre spatial Kennedy près de Cap Canaveral.À lire aussiSpaceX : un satellite d’Elon Musk manque d’entrer en collision avec un satellite de l’ESAUne fois toutes les navettes à la retraite, la NASA dépendra totalement des vaisseaux Soyouz russes pour acheminer ses astronautes vers la Station spatiale internationale (ISS). Du moins, jusqu’à ce qu’un autre engin spatial américain ne prenne la relève, probablement pas avant 2015 selon l’AFP.    Le 13 avril 2011 à 10:05 • Emmanuel Perrinlast_img read more

Victoire juridique de YouTube en France

first_imgVictoire juridique de YouTube en FranceLa plateforme vidéo a remporté le combat judiciaire qui l’opposait à la Société des producteurs de phonogrammes en France (SPPF).YouTube peut savourer. Assigné devant les tribunaux français par la Société des producteurs de phonogrammes en France (SPPF), le site de partage de vidéos a vu la plainte de cette dernière déboutée par le tribunal de grande instance (TGI) de Paris. En juin 2009, la SPPF, qui défend les intérêts des producteurs indépendants, avait attaqué YouTube pour atteinte aux droits d’auteur, rappelle Le Monde. Elle reprochait de ne pas avoir empêché la remise en ligne de certaines vidéos enfreignant le droit d’auteur et réclamait 11 millions d’euros. À lire aussiQuand Facebook commente Youtube…En mai 2008, la SPPF avait ainsi demandé à la plateforme vidéo de retirer 233 vidéos faisant partie de son catalogue. Ce à quoi YouTube avait répondu positivement, comme l’a noté le tribunal : “Il n’est pas contesté que la société YouTube a fait preuve de promptitude pour retirer de son site les fichiers ainsi dénoncés”. Seulement, en février et mars 2009, la SPPF a constaté que “123 des 233 vidéomusiques continuaient d’être visibles sur le site”, ces dernières donnant lieu à “49.824.777 visionnages, depuis leurs mises en ligne non autorisées”. Alors pourquoi, la justice a-t-elle donné raison à YouTube dans ce cas ? Tout simplement parce que le site a mis à la disposition de la SPPF une solution de traçage de ses contenus mais “qu’elle s’est abstenue de donner suite à cette proposition”, note le TGI. Résultat, YouTube s’en sort bien, la SPPF est condamnée à verser la somme de 30.000 euros pour couvrir les frais de justice.Le 29 avril 2011 à 16:28 • Emmanuel Perrinlast_img read more

Une tempête de neige fait 5 morts aux EtatsUnis

first_imgUne tempête de neige fait 5 morts aux Etats-UnisCe week-end, de violentes chutes de neige et des pluies verglaçantes ont frappé la côte Est des Etats-Unis. Quelques trente centimètres de neige sont tombés par endroit, tandis que plusieurs villes ont été totalement paralysées. Selon le dernier bilan, les intempéries ont fait 5 morts. C’est un évènement rarissime pour la saison. Alors que les températures restent au-dessus des moyennes de saison dans plusieurs pays, les Etats-Unis ont reçu la visite surprise de la neige ce week-end. Samedi, une tempête de neige “historiquement précoce” s’est déclenchée sur les Etats de la côte Est. Mais si de nombreux habitants se sont ravis de cette arrivée et en ont profité pour faire des batailles de boules et des bonhommes de neige dans leur jardin, les chutes de flocons importantes et les pluies verglaçantes ont causé de nombreuses perturbations. Quelque 30 centimètres de neige sont tombés dans certains secteurs de Pennsylvanie, du Connecticut et du New Jersey, et jusqu’à 50 centimètres ont été recensés à Manhattan, au coeur de New York, ville qui s’est vue sérieusement paralysée par les intempéries. Dans le Massachussetts, les chutes ont même atteint par endroit 70 centimètres au sol. Des chiffres records que le pays n’avait pas connu depuis des décennies, relève l’AFP. Tandis que les températures sont passées en-dessous de zéro et que les vents soufflaient à plus de 100 kilomètres par heure, les transports ont été grandement perturbés. De même, les aéroports de New York et de Philadelphie ont enregistré des retards de plusieurs heures et même des suspensions de vols. Ajouté à cela, plusieurs milliers de foyers ont été privés d’électricité. À lire aussiQuand des Américains assistent à la naissance d’un bébé phoque sur une plageSelon le dernier bilan des autorités, la tempête a également fait cinq morts dans plusieurs Etats, parmi lesquels trois victimes : une d’un accident de la route, une d’une électrocution et une d’une chute d’arbre. Lundi, les activités reprenaient lentement leur cours dans les villes américaines dont New-York.  Découvrez en vidéo la tempête de neige qui a enseveli la côte Est des Etats-Unis ce week-end Le 31 octobre 2011 à 09:41 • Maxime Lambertlast_img read more

Sony Mobile HD Snap un caméscope doté du WiFi

first_imgSony Mobile HD Snap : un caméscope doté du Wi-FiSony devrait prochainement dévoiler le nouveau modèle de sa gamme de caméscopes Bloggie. Baptisé Mobile HD Snap, il aurait pour spécificité d’être équipé d’une connexion Wi-Fi, et aurait déjà été déposé devant la Federal Communications Commission (FCC), l’équivalent américain de l’ARCEP française.Mobile HD Snap (MHS-TS55), c’est le nom que devrait porter le prochain caméscope de poche Bloggie de Sony. Relayée par le site Cnet, l’information émane de la FCC, chargée de certifier et valider tous les périphériques émettant des ondes électromagnétiques et destinés au marché américain. À lire aussiSony lance sa nouvelle liseuse, le PRS-T2Publié sur Internet, un dossier déposé devant cette commission confirme l’arrivée prochaine d’un nouveau Bloggie, et révèle qu’il sera équipé d’une fonctionnalité inédite pour les caméscopes HD portables de Sony : une connectivité Wi-Fi 802.11b/g/n. Grâce à cette connexion sans fil, on imagine que les utilisateurs du Mobile HD Snap pourront synchroniser le contenu de leur caméscope avec un ordinateur, ou même transférer directement des vidéos vers des réseaux sociaux comme Facebook. Peu de précisions sont fournies quant aux autres caractéristiques du prochain caméscope portable de Sony, si ce n’est que comme les derniers modèles de la gamme Bloggie, il sera doté d’une sortie HDMI. Alors que Cisco, l’un de ses principaux concurrents sur le marché des caméscopes de poche, a récemment décidé d’arrêter la productions de ses mini-caméras Flip, Sony parviendra-t-il à offrir à son Mobile HD Snap une place au milieu des smartphones ?Le 14 novembre 2011 à 09:05 • Maxime Lambertlast_img read more

Exposition découvrez le Grand Paris sur écrans

first_imgExposition : découvrez le Grand Paris sur écrans !Le Pavillon de l’Arsenal, à Paris, renouvelle son exposition permanente. Désormais, celle-ci s’élargit et englobe 180 communes et collectivités d’Ile-de-France.La nouvelle exposition ouverte au public, depuis le 14 décembre 2011 au Pavillon de l’Arsenal, à Paris, donne à voir, au sol, une maquette numérique de 37 m2 constituée de l’assemblage de 48 écrans Google Earth synchronisés. Une première mondiale à cette échelle ! Développée en partenariat avec Google et JC Decaux, ce dispositif permet d’associer aux photos satellites et aériennes de la ville des images de projets urbains. Ainsi, à partir de quatre pupitres de commande tactiles, le visiteur peut naviguer sur l’écran (plat et à plat) géant et visualiser Paris et son agglomération en haute définition (la visualisation est possible jusqu’au Havre) non seulement tels qu’ils existent aujourd’hui mais aussi et surtout tels qu’ils apparaitront dans le futur. Sur cette carte numérique géante, 1.300 projets du Paris de 2020 ont déjà été intégrés, rapporte Sciences et Avenir. Qu’il s’agisse de nouveaux secteurs en cours de construction, de lignes de transports publics ou de bâtiments à venir. Certains projets emblématiques ont même été modélisés en 3D et le visiteur peut zoomer dessus, dézoomer, tourner autour et en avoir ainsi une idée plus concrète. C’est par exemple le cas de La Canopée, le fameux projet de rénovation du Forum des Halles, de la Philarmonie, dans le parc de La Villette (tous deux en 2014), ou encore de la Fondation Louis Vuitton pour la Création Triangle, à la Porte de Versailles (2017). La maquette numérique sera évolutive et s’enrichira au fil du temps de nouveaux éléments. Il est actuellement possible, sans se déplacer, de la consulter via Internet (parismetropole2020).À lire aussiQuand l’archéologie s’invite dans le métro parisienLe Pavillon de l’Arsenal, 21, boulevard Morland à Paris (IVème), propose des visites guidées et gratuites le dimanche à 15 heures. Il est ouvert du mardi au samedi, de 10h30 à 18h30, et le dimanche de 11h à 19h et l’entrée gratuite. Pour toute information : www.pavillon-arsenal.comLe 19 décembre 2011 à 13:20 • Maxime Lambertlast_img read more

Cancer de la peau un nouveau traitement autorisé aux EtatsUnis

first_imgCancer de la peau : un nouveau traitement autorisé aux Etats-UnisL’Agence américaine des médicaments (FDA) a donné son accord pour la commercialisation d’Erivedge, de l’entreprise Genentech. Celui-ci vise à traiter la forme la plus courante de cancer de la peau. C’est un pas en avant dans la lutte contre le cancer avec l’arrivée sur le marché américain d’un tout nouveau traitement, l’Erivedge (Vismodegib). Lundi, l’Agence américaine des médicaments (FDA) a en effet émis un avis favorable pour la commercialisation de ce médicament conçu par l’entreprise Genentech, partie du groupe helvétique Roche. Présenté sous forme de comprimés à prendre une fois par jour, Erivedge est destiné à traiter des adultes atteints de carcinome baso-cellulaire, la forme la plus courante de cancer de la peau qui touche chaque année près de 800.000 personnes aux Etats-Unis. Plus précisément, le traitement est destiné aux patients dont le cancer de l’épiderme est avancé mais qui ne peuvent pas bénéficier d’une intervention chirurgicale ou d’un traitement radiologique. Erivedge est ainsi le premier traitement approuvé par la FDA pour traiter des carcinomes baso-cellulaires métastasés, souligne l’agence fédérale qui a autorisé cet anti-cancéreux selon une procédure accélérée afin que les malades en bénéficient plus rapidement.En outre, ce médicament s’adresse également aux patients dont le cancer de la peau a formé des métastases, précise la FDA dans un communiqué. Erivedge agit sur un mécanisme moléculaire (Hedgehog) actif dans la plupart des cellules basales cancéreuses qui forment une membrane séparant le derme de l’épiderme de la peau.Des traitements efficaces plus rapidement développés À lire aussiPourquoi certains s’évanouissent-ils à la vue du sang ?”Notre compréhension de certains mécanismes moléculaires impliqués dans le cancer tel Hedgehog nous permet de mettre au point des traitements ciblant certains cancers”, explique le Dr Richard Pazdur, directeur des produits d’hématologie et de cancérologie au centre d’évaluation et d’approbation des médicaments de la FDA. Cité par l’AFP, il ajoute également : “cette approche est de plus en plus suivie, permettant potentiellement de développer plus rapidement des traitements plus efficaces contre le cancer”.Avant que l’Erivedge ne soit proposé à la commercialisation, son efficacité a fait l’objet d’un seul essai clinique qui a porté sur 96 patients atteints d’un carcinome baso-cellulaire localisé ou métastasé. D’après les résultats obtenus relayés par la FDA, les effets secondaires sont notamment des maux musculaires, des spasmes, des pertes de cheveu et de poids, des nausées, de la fatigue et une perte du goût sur la langue. Par ailleurs, le traitement est formellement interdit aux femmes enceintes. Il est de ce fait autorisé mais avec une mise en garde contre le risque potentiel de décès d’un foetus ou d’importants défauts de naissance. Le 1 février 2012 à 11:29 • Maxime Lambertlast_img read more

LG un smartphone low cost prévu en Europe

first_imgLG: un smartphone low cost prévu en Europe LG dévoilera un smartphone low-cost, l’Optimus L3 E400, lors du prochain salon de la téléphonie, le Mobile World Congress qui se déroulera en Espagne à la fin du mois de février.Le fabricant LG dévoilera sans doute plusieurs nouveaux modèles de smartphones au cours du salon Mobile World Congress de Barcelone, prévu fin février. L’Optimus L3 E400 est de ceux-là. Il s’agira d’un smartphone low-cost, déjà disponible en pré-commande. Ce smartphone possède un écran QVGA multitouch de 3,2 pouces (8 cm) capable d’afficher en 240×320 pixels. Il est compatible 2G, 3G, Wi-Fi, GPS, Micro-USB et Bluetooth. Enfin, l’Optimus L3 sera pourvu du système d’exploitation Android 2.3 Gingerbread, d’un appareil photo numérique 3,15 Mégapixels avec autofocus, de l’option géotagging, d’un lecteur multimédia et d’un tuner radio FM.L’autonomie et la mémoire interne demeurent cependant inconnus mais l’appareil sera disponible en blanc et noir ou noir intégral. Il sera vendu 150 euros environ, sur le marché européen. Il devrait donc rester abordable avec un abonnement aux réseaux mobiles.Le 5 février 2012 à 12:45 • Emmanuel Perrinlast_img read more

Pourquoi ne savonsnous pas dessiner les dinosaures

first_imgPourquoi ne savons-nous pas dessiner les dinosaures?Des scientifiques de la Cornell University se sont interrogés sur la façon dont nous représentons les dinosaures, et en particulier les tyrannosaures. Selon eux, nos dessins sont erronés et montrent toujours les tyrannosaures tels que nous pensions qu’ils étaient dans les années 1900. Savez-vous dessiner un tyrannosaure ? Une longue queue, des petites pattes, une tête imposante… jusque là tout est correct mais ensuite ? Quelle posture allez-vous donner à votre dinosaure ? Tout sauf la bonne, si l’on en croit des chercheurs américains de la Cornell University. En effet, d’après ces scientifiques, bien que les connaissances aient considérablement évolué quant à l’anatomie des Tyrannosaurus rex, nous continuons à représenter ces créatures comme nous pensions qu’elles étaient dans les années 1900. Et ce quel que soit notre âge : ainsi, même les enfants d’aujourd’hui ne sauraient pas correctement représenter un T.rex. Mais alors qu’il y a t-il de si faux dans notre représentation ? Comme le soulignent les scientifiques, le tyrannosaure était un redoutable prédateur, agile, dynamique avec un corps “à l’horizontale”. Autrement dit, il était plutôt penché vers l’avant avec une queue massive qui fouettait l’air. Or, nos dessins montrent un dinosaure tout en hauteur (un peu comme un kangourou), alourdi par une queue qui traine par terre et des pattes relativement imposantes qui ne paraissent pas vraiment agiles. Des représentations erronées plutôt tenaces Face à une telle différence, l’équipe de la Cornell University a tenté de trouver des réponses expliquant pourquoi notre connaissance restait “bornée” à cette image. Selon l’étude à paraitre dans la revue Journal of Geoscience Education, c’est principalement la ténacité des mauvaises représentations venant de sources non scientifiques qui est à blâmer. Qu’il s’agisse de dessins animés pour enfants ou de forme de nuggets de poulet, nous sommes exposés à de nombreuses représentations erronées qui sont aujourd’hui quasiment impossibles à vaincre. Or, ce phénomène combiné à la fascination que le monde porte aux dinosaures, aurait conduit à ce que les chercheurs appellent “l’inertie culturelle” dans laquelle la science se maintient dans l’esprit de la population sous une forme démodée, et ce quelle que soit les avancées qui peuvent être réalisées. En 2006, le professeur Robert Ross qui enseigne l’histoire de la Vie à l’Ithaca College s’était déjà intéressé à cet absence de réalisme dans les représentations de tyrannosaure.Avec Warren Allmon, professeur de paléontologie, il avait ainsi mené une étude sur des centaines d’écoliers et collégiens et trouvé que 63% des premiers, et 72% des seconds dessinaient le T.rex la queue au sol. Pour quantifier les observations, ils sont allés encore plus loin et ont mesuré l’angle qui séparait l’échine du dinosaure dessiné et l’horizontale. Ils ont alors constaté que la plupart des étudiants dessinaient l’animal avec un angle de 50 à 60°, soit plus de 5° de trop comparé à la posture correcte. Reste que cette tendance demeure “étrange” aux yeux des scientifiques qui soulignent que beaucoup sont nés bien après que l’anatomie et la posture du dinosaure soient entièrement revues.”Jurassic Park”, des tyrannosaures fidèlement représentésÀ lire aussiMaladie de Charcot : symptômes, causes, traitement, où en est on ?Certains font pourtant des efforts : c’est le cas des réalisateurs de “Jurassic Park”. Lorsqu’ils ont conçu le film (qui fêtera cette année ses 20 ans), ils voulaient absolument que les dinosaures soient représentés le plus fidèlement possible. C’est donc bien un tyrannosaure dynamique à l’allure horizontale qui poursuit les héros. Malheureusement, du dinosaure de Toy Story aux jouets en forme de tyrannosaure, on ne peut pas en dire autant de tout. A décharge, on peut tout de même reconnaitre que la posture “moderne” du dinosaure est un peu plus compliqué à représenter que l’ancienne. Mais “nos conclusions suggèrent que les étudiants sont peut-être imprégnés de cette image depuis leurs plus jeunes années. Et même après avoir vu Jurassic Park, ça ne change pas”, a indiqué Robert Ross cité dans un communiqué sur le site de l’université.Pour Allmon, ceci montre bien que les personnes ne sont pas des “pages blanches” et que les éducateurs comme les professeurs doivent prendre en compte que les écoliers et les étudiants emmènent avec eux, même inconsciemment des préconceptions qui ne sont pas toujours justes.   Le 12 février 2013 à 17:30 • Maxime Lambertlast_img read more

Lunique outil de voyage du papillon Monarque sa boussole interne

first_imgL’unique outil de voyage du papillon Monarque : sa boussole interneChaque année, le Monarque d’Amérique du Nord, migre sur des milliers de kilomètres depuis le Mexique jusqu’aux Grands Lacs du Canada. Le tout aller-retour sans “carte interne”, ont découvert les scientifiques. Selon les chercheurs, les migrations du Monarque d’Amérique du Nord sont effectuées uniquement à l’aide d’une boussole interne. Le papillon se base ainsi sur la position du Soleil, qui lui indique la direction à suivre en fonction de la période de l’année, rapporte l’Independent. Cela faisait déjà un certain temps que les scientifiques se demandaient comment le Monarque réussissait à s’orienter. Auparavant, certains experts estimaient que les papillons utilisaient une “carte” interne, génétiquement codée, qui leur permettait de localiser leur position. Cette faculté aurait alors été complétée par une boussole interne capable d’indiquer la direction à suivre. Mais la dernière étude montre que les Monarques s’en sortent en fait uniquement avec une simple boussole. Ces travaux expliquent ainsi comment le papillon, qui pèse environ un demi gramme, est capable de survivre au voyage de retour vers les forêts des montagnes mexicaines pour l’hiver. Sans cette boussole, les plus jeunes, nés vers la fin de l’été, ne pourraient pas effectuer le voyage.Un système de navigation simple”Pour se diriger correctement, normalement une boussole et une carte sont nécessaires. Nous savions déjà que le Monarque utilisait des signaux extérieurs, comme le soleil ou les champs magnétiques, comme boussole pour repérer la latitude. Mais une carte interne requière la connaissance de la longitude et de la latitude”, analyse le professeur Ryan Norris, entomologiste à l’Université de Guelph à Ontario.Pour en arriver à cette conclusion, le scientifique a étudié des Monarques de la région d’Ontario, au Canada. Il a ainsi pu tester leurs schémas de vol grâce à des expériences menées à 2.500 kilomètres à l’ouest de Calgary. Il a découvert que le papillon essayait toujours de voler dans la même direction, sans compenser le déplacement géographique. À lire aussiMaladie de Charcot : symptômes, causes, traitement, où en est on ?”Les Monarques que nous avons étudiés à Guelph ont volé vers le Sud-Ouest, dans la direction générale du Mexique. Lors des expérimentations, à Calgary, les papillons ont volé dans la même direction, comme s’ils partaient d’Ontario, suggérant qu’ils ignoraient leur déplacement de 2.500 km”, explique Rachel Derbyshire, auteur de l’article publié dans la revue The Proceeding of the National Academy of Sciences.Un repérage du relief Mais les Monarques utiliseraient également des points de repère terrestres, comme les montagnes, pour se diriger. Selon les auteurs de l’étude, il est même possible qu’ils soient capable de “flairer” leur destination, lorsqu’ils sont sur le point d’atteindre les forêts de conifères mexicaines.Ces lépidoptères se regroupent par centaines dans cette région pour y passer l’hiver. Ils effectuent plus de 4.000 km, deux fois par an, entre août et octobre vers le Mexique et au printemps vers le Canada.  Le 10 avril 2013 à 19:33 • Emmanuel Perrinlast_img read more